Favoriser le maintien dans l'emploi

A la suite d’une maladie ou d’un accident, la reprise du salarié sur son poste de travail peut s’avérer difficile. C’est l’analyse de la situation de chaque salarié pendant son arrêt de travail qui permettra de choisir la solution la plus adaptée.

L’Assurance maladie propose plusieurs dispositifs pour aider le salarié à conserver son emploi ou à accéder à un emploi compatible avec son état de santé. Selon les cas, plusieurs solutions peuvent être proposées au salarié pour l'aider à retourner vers l'emploi : temps partiel thérapeutique, aménagement du poste de travail, bilan de compétences, formation en centre de rééducation professionnelle…

Ces dispositifs sont mis en place avec l’accord du médecin traitant après avis du médecin conseil et du médecin du travail. Il s’agit d’un travail de collaboration entre le salarié, l'Assurance maladie, l’employeur, le médecin du travail de l’entreprise et les organismes de formation.

Cap Emploi est également un partenaire privilégié pour rechercher avec l’employeur et le médecin du travail toutes les solutions qui permettront le retour au poste de travail ou à un autre poste dans l’entreprise.

Art. R. 4624-29 et R. 4624-30 : une visite de pré-reprise est effectuée par le médecin du travail, à l’initiative du médecin traitant, du médecin conseil des organismes de Sécurité sociale ou du salarié. Elle n’est pas obligatoire mais fortement conseillée par l’employeur, elle permet d’anticiper les éventuels aménagements de poste à venir. Elle est effectuée durant votre arrêt de travail dès lors que vous anticipez une difficulté à reprendre votre poste du fait de votre état de santé, même si votre date de reprise du travail n’est pas encore fixée. Le médecin du travail a l’obligation de vous recevoir dès lors que votre arrêt est supérieur à 30 jours.

Les dispositifs :

Pour en savoir plus

  • Le bilan de repositionnement professionnel pendant un arrêt de travail : l'accord du médecin
  • Bilan de 9 parcours "Prévention de la Désinsertion Professionnelle" développés en région PACA et Corse auprès de 80 assurés.
  • Le contrat de rééducation professionnelle en entreprise (CRPE)
    Un contrat transitoire qui donne du temps à un employeur et à un salarié pour étudier des solutions de retour en emploi en cas d’inaptitude à la suite d’une maladie, d’un accident.